Emmanuel Gaillard… et nous

Actualité | Droit - Actualités

Accueil » Emmanuel Gaillard… et nous

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paris, le 6 avril 2021
Marie-Elodie Ancel

Chers tous,

 

La nouvelle du décès d’Emmanuel Gaillard, la semaine passée, vous aura sans doute déjà atteints, touchés, sidérés. Le monde de l’arbitrage international, le droit français, l’Université perdent un géant, brutalement, alors qu’il venait de créer, avec son inséparable associée, Yas Banifatemi, son cabinet indépendant, sa « start-up », comme il aimait à l’appeler.

 

Vous avez lu, vous lirez encore longtemps de nombreux témoignages rendant hommage à Emmanuel Gaillard. Sa puissance doctrinale, phénoménale, autant que son courage, remarquable, dans ses activités de praticien font de lui un juriste sans pareil, un esprit à la créativité hors pair. Mais, entre nous, dans la petite communauté du D.U. et du LL.M. Contentieux international des affaires de l’UPEC, je voudrais plutôt revenir sur les qualités humaines d’Emmanuel Gaillard, que j’ai découvertes en devenant sa collègue à l’UPEC. Ses qualités font de lui une personnalité très attachante et, c’est important d’y insister dans les circonstances actuelles, très inspirante.

 

D’abord, il faut dire que sans Emmanuel Gaillard, il n’y aurait pas eu de D.U. en 2008 et, sans D.U., pas de LL.M. en 2015. Etonnée qu’il ne lui soit pas fait une place plus importante à la Faculté, je lui avais proposé en 2007 de créer le D.U. en y associant arbitrage et contentieux judiciaire, dans une optique pratique et selon une formule souple et adaptable. L’idée l’avait emballé et il avait participé activement à l’élaboration du programme et à la recherche des intervenants. Le D.U. lancé, ce fut l’occasion aussi d’inaugurer les cours in situ, dans les locaux de Shearman & Sterling, dans lesquels Emmanuel nous a accueillis jusqu’en 2019, seules les circonstances sanitaires de 2020 venant interrompre ce rituel et cette hospitalité. Ceux qui les ont vécus n’ont pas pu oublier ses cours, énergiques, captivants, stimulants, et ses visites, quand il cessa d’enseigner dans le D.U., toujours impressionnantes : comment une star internationale comme lui pouvait-elle faire preuve d’autant de simplicité et de naturel ? Cela déroutait toujours au premier abord. Fidèle au D.U. puis, plus tard, au LL.M., Emmanuel Gaillard donna une magistrale conférence sur la sociologie de l’arbitrage international au Collège des Bernardins en 2015 et clôtura le colloque organisé par l’UPEC avec la Cour d’appel de Paris sur les chambres commerciales internationales en 2019. De plus, le charisme d’Emmanuel Gaillard faisait qu’il entraînait avec lui de nombreux jeunes talents et développaient chez eux la même générosité et la même passion. Le D.U. et le LL.M. ont ainsi eu le bonheur de profiter des cours et des conseils de Yas Banifatemi, Philippe Pinsolle, Marie-Claude Rigaud, François Mailhé, Julien Fouret, Benjamin Siino et, entre autres encore, Arnaud de Nanteuil, directeur actuel du D.U. et du LL.M. Joie supplémentaire : plusieurs d’entre vous se sont vite retrouvés intégrés à l’équipe d’Emmanuel Gaillard et l’ont suivi chez Gaillard Banifatemi Shelbaya Disputes. Je pense tout particulièrement à eux en ce moment, partageant l’immensité de leur peine.

 

J’écrivais que la personnalité d’Emmanuel Gaillard était une véritable source d’inspiration. Pour l’exprimer, je n’ai pas trouvé mieux que la liste des invitations, des incitations (Emmanuel aimait convaincre, pas ordonner) ci-dessous. Ce sont celles que j’ai reçues de lui, dans nos conversations ou tout simplement en le voyant vivre. Je les formule à votre intention :

Réfléchissez. Ecoutez. Lisez. Analysez. Prenez de la hauteur. Argumentez. Discutez. Améliorez. Réexpliquez. Savourez les victoires. Encaissez les défaites. Revenez à la charge. Tenez bon. Assumez. Résistez jusqu’au bout de vos forces. Sachez partir quand il le faut vraiment. Changez. Recommencez. Reconstruisez. Bâtissez. Projetez. Protégez. Défendez. Encouragez. Partagez. Rayonnez. Souriez. Séduisez. Plaisantez. Riez.

Aimez la vie.

Soyez libres.

P.S. : pour envoyer vos témoignages ou vos hommages aux proches d’Emmanuel Gaillard, vous pouvez écrire à memories.emmanuelgaillard@gbsdisputes.com